[Liste-ftte] urgent solidarité prison

stte34 at cnt-f.org stte34 at cnt-f.org
Ven 8 Avr 08:50:23 CEST 2011


Salut,

Il s'agit d'une copine. Elle a besoin de soutient, notamment des courriers.
Julien, cnt stics 84

CHRISTINE EN PRISON

Nous venons d’apprendre que Christine vient d’être incarcérée.
Convoquée à la gendarmerie pour l'un de ses jugements - écopée pour
insoumission à l’autorité - elle a refusé le suivi psy qui était demandé
et après avoir passé une journée en HP elle a été transférée à la maison
d’arrêt de St Étienne sur décision du
tribunal de Valence.
Ainsi, dans notre chère République, comme au bon vieux temps de l’URSS de
Brejnev, si vous êtes réfractaire à l’autorité, on ne vous laisse comme
choix que : « LA CAMISOLE OU LE GOULAG ». C’est à croire que quelles que
soient ses formes politiques, l’appareil d’Etat retrouve toujours ses
instincts primaires.
Christine est une femme LIBRE, bergère habituée à vivre au grand air .Sur
Avignon, nous la voyons participer à tous les combats, à toutes les
luttes. Elle aime « trop » la liberté pour supporter toute forme
d’enfermement. Aussi nous craignons pour elle car nous savons que
l’incarcération lui sera particulièrement insupportable.Aussi, en
l’enferment, le pouvoir sait ce qu’il fait, il cherche à détruire un
individu particulièrement libre et réfractaire à toutes formes d’autorité.
Vous pouvez agir et exprimer votre solidarité avec Christine :
L’urgent est de briser l’isolement, vous pouvez lui envoyer un petit mot
amical (pas besoin de faire long), l’administration pénitentiaire lit les
lettres adressées aux détenues de ce fait elle saura aussi que Christine
n’est pas seule.

Voici son adresse :

Christine RIBAILLY
Écrou N34068 Maison d'arrêt de St Étienne
rue de la Sauvagère
B.P.2542350
Saint-Étienne Cedex 2

Pour la solidarité financière (tout se paie en prison, même le PQ) :
mandat cash seulement.Vous pouvez aussi agir, en faisant circuler cette
info. C’est aussi un moyen d’alerter sur les atteintes aux libertés, car
comme Christine, d’autres personnes sont en prison, ou menacées de l’être
pour avoir pris part à des luttes, pour des actes de rebellions ou
simplement pour avoir exprimé leur insoumission.





Plus d'informations sur la liste de diffusion Liste-ftte